Desserts

Napolitain maison

Pour cette recette, j’ai tenté un fait maison, donc une alternative plus saine (forcément) que la version originale achetée en grande surface.

En m’inspirant de la recette de Roxane, de l’Atelier de Roxane qui nous propose une recette très fidèle à l’originale, j’ai décidé de l’adapter dans une version plus healthy, en remplaçant certains ingrédients par des alternatives, pour obtenir un napolitain que tout le monde peut aimer, aussi bien les petits que les grands. Et le tout sans trop tomber dans un excès de sucre et en consommant mieux.

Note : une fois n’est pas coutume, rappelons tout de même que healthy ne veut pas dire sans sucre, ou sans gras. Une alimentation et un mode de vie healthy, c’est une meilleure hygiène de vie, une consommation raisonnable mais plus attentive des produits et de leurs nutriments. Si cela semble trop riche pour vous, cette recette peut être une idée pour un anniversaire par exemple.

La recette semble assez fastidieuse, mais au final, elle est assez simple !

LES INGRÉDIENTS

  • 6 oeufs
  • 60g de sucralose ou de stévia (ou un équivalent de l’agent sucrant choisi par vos soins, personnellement j’ai trouvé les textures poudres plus adaptées à cette recette. Vous pouvez trouver une liste d’alternatives dans cet article.)
  • 20g de cacao en poudre non sucré (type Van Houten)
  • 150g de farine (de votre choix. Personnellement, j’ai choisi de la farine d’épeautre)
  • 35g de Maïzena (ou fécule de maïs)
  • 1 à 2 cuillères à café d’arôme de vanille (si vous n’aimez pas la vanille, vous pouvez la remplacer par de l’arôme de fleur d’oranger, mais cela modifiera le goût final)
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 200g de chocolat noir : je vous conseille du chocolat pâtissier
  • 200mL de crème liquide : pour la ganache, je n’ai pas encore trouvé d’alternative parfaite à la crème… J’ai donc joué la sécurité. Mais si vous en avez, n’hésitez pas à partager en commentaire, je serais très curieuse de tester !
  • 150g de sucre de coco
  • 2 cuillères à soupe de lait (au choix mais je conseille du lait de coco)
  • Vermicelles ou copeaux de chocolat

LA RECETTE

La ganache

1/ Dans un premier temps, il faut préparer la ganache au chocolat. Pour cela, faire bouillir la crème et faire fondre au micro-ondes le chocolat cassé en morceaux.

2/ Incorporer la crème en 3x avec une maryse en faisant de petits cercles. L’important est de le faire avec énergie mais délicatesse pour mélanger ces deux substances qui ne se mélangent pas. Si vous êtes aguerri, vous pouvez verser la crème en une fois, mais ce sera plus simple de le faire en trois fois.

3/ Quand la ganache est bien homogène, filmer au contact (il faut que le cellophane touche la préparation) et réserver au frais pendant au moins 1h. Cela vous laissera le temps de la préparation et de la cuisson des génoises.

Les génoises

1/ Préchauffer le four à 180°C

2/ Séparer les blancs des jaunes d’oeufs et fouetter les jaunes avec le sucralose : le mélange devrait blanchir.

3/ Ajouter la farine, la Maïzena et la levure tamisées. Vous pouvez les incorporer en plusieurs fois si vous trouvez ça plus facile, et fouetter pour obtenir une pâte homogène.

4/ Monter les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement au mélange précédent à l’aide d’une maryse.

5/ Une fois la pâte bien lisse obtenue, prélever environ 200g de ce mélange, auquel on ajoute le cacao. Dans le reste de pâte blanche, on peut désormais ajouter l’arôme de vanille.

6/ Verser la pâte chocolat dans un moule à cake et la pâte vanille dans un moule carré de la même longueur que le moule à cake. Cela évitera les découpages par la suite.

Note : Si vous n’avez pas 2 moules de la même taille, vous pouvez trouver des moules étirables, qui vous permettent de choisir la taille (c’est l’option que j’ai choisie).

7/ Enfourner pour 15 à 20 minutes.

LE MONTAGE

1/ Quand les deux génoises sont refroidies, vous pouvez couper les bords pour obtenir des étages parfaitement égaux. Personnellement, j’ai décidé de ne pas le faire pour éviter de gaspiller. Cela ne donne pas le gâteau parfait, mais finalement n’est-il pas parfait quand même puisque c’est vous qui l’avez fait ?

2/ Couper la génoise vanille en deux dans la longueur de façon à obtenir 2 rectangles de la même taille (normalement, si vous avez bien choisi vos moules de la même taille que la génoise chocolat).

3/ Poser une première tranche de génoise vanille et étaler une couche de ganache à l’aide d’une spatule coudée ou d’un couteau lisse (sans dents). Disposer ensuite la génoise chocolat, encore de la ganache et finir par la deuxième génoise vanille.

Note : Si comme moi, vous avez opté pour le zéro pertes et n’avez pas coupé vos génoises, mais qu’elles ne sont pas parfaitement régulières n’hésitez pas à rééquilibrer avec la ganache au chocolat.

Le glaçage

1/ Mixer le sucre de coco jusqu’à obtenir la consistance semblable au sucre glace. Si nécessaire, ajouter un peu de Maïzena.

2/ Ajouter le lait au sucre et bien mélanger pour obtenir un glaçage assez modulable mais pas trop liquide (ce qui m’est arrivé, mais tout le monde peut faire des erreurs !)

3/ Étaler le glaçage sur le sommet du gâteau à l’aide d’une spatule coudée ou d’un couteau lisse. Si le glaçage est trop liquide, il coulera un peu plus, mais n’en sera pas moins bon !

4/ Décorer avec les vermicelles ou les copeaux de chocolat.

Et voilà ! Il n’est certes, pas parfait, mais il a été extrêmement apprécié ! La recette à l’air très longue, mais les différents temps de pose sont mis à profit par toutes les étapes pour ne pas perdre de temps !

Vous pourriez également aimer...

Tu peux laisser ici ton commentaire :