Desserts

Gâteau chocolat – courgette

Décidément, le confinement donne des envies de nourriture ! Et pour assouvir ce besoin tout en restant dans une optique de repas sains, je me suis lancée dans la réalisation d’un gâteau au chocolat. Mais pas que ! Le titre n’est pas une blague, la cuisine saine c’est savoir revisiter les classiques et oser mettre des aliments là où on aurait jamais pensé les mettre, comme pour la pizza à la patate douce, que tu peux retrouver ici

Donc, me voici devant mon moule avec ma tablette de chocolat et le regard suspicieux de mon homme qui ne comprend pas pourquoi je tiens du chocolat noir dans une main et une râpe à courgette dans l’autre.

LES INGRÉDIENTS

  • 200g de chocolat noir : vous pouvez choisir celui que vous préférez, sachant que plus le pourcentage est élevé, moins le chocolat est sucré.
  • 200g de courgettes râpées (ça équivaut environ à deux courgettes)
  • 3 oeufs
  • 80g de farine (comme d’habitude j’ai pris de l’épeautre, mais libre à vous de prendre celle que vous voulez)
  • 1/2 sachet de levure chimique (environ 5-6g)
  • 50g de poudre d’amandes (optionnel)
  • 80g de sucre (là encore c’est optionnel)

Je précise que le sucre est optionnel : il convient d’adapter la quantité à votre goût en sucre. Vous pouvez aussi l’adapter en fonction du pourcentage de cacao contenu dans votre chocolat. Pour cette recette, j’ai choisi du chocolat pâtissier, parce que je trouve que c’est le meilleur et le plus simple à travailler en cuisine. Il contient 52 % de cacao et par conséquent, me permet de me passer du sucre. Mais si vous prenez un chocolat à 90 % par exemple, il est possible d’ajouter du sucre pour casser le côté amer. En fait, c’est avant tout une question de goûts personnels.

Dernière précision avant la recette (promis ensuite on y va !) : vous pouvez choisir le sucre de votre choix (sucre de coco, sucre de canne, sucre blanc, sucre complet etc.) ou le remplacer par des alternatives telles que le sirop d’agave, la stévia, ou encore du miel. Ou comme moi, vous pouvez ne rien mettre du tout. Comme je l’ai déjà précisé, ce n’est qu’une question de goût.

LE MATÉRIEL

  • Une râpe très fine à légume ou si vous en avez un, un robot multifonctions
  • Un économe / pèle-patates
  • Un moule à charnière
  • Un saladier
  • Une passoire
  • Une maryse
  • Un fouet

LA RECETTE

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

1/ Dans un premier temps, éplucher et râper finement la courgette. Il faudra ensuite la laver puis l’essorer dans un linge propre jusqu’à ce qu’elle ne produise plus d’eau.

Note : on part évidemment du principe que les 200g de courgettes, sont 200g égouttés.

2/ Faire fondre le chocolat (micro-ondes, casserole ou bain-marie). Je vous conseille le micro-ondes. Pourquoi ? Parce que le bain-marie c’est long, parce que la casserole ça colle alors que le micro-onde c’est rapide. On casse les carreaux, 2 minutes au micro-ondes, on remue et c’est fondu !

3/ Fouetter les oeufs dans un saladier. Si vous avez choisi de mettre du sucre, il faudra le fouetter avec les oeufs pour obtenir un mélange mousseux.

4/ Ajouter le chocolat fondu et fouetter jusqu’à obtenir un mélange homogène. À ce stade de la préparation, j’ajoute également ma poudre d’amandes, qui est ma petite touche perso, et je mélange bien.

5/ Il est temps de mettre la farine et la levure, tamisées c’est mieux, comme je le dis souvent, pour éviter au maximum les grumeaux. On peut travailler le mélange au fouet ou à la maryse, au choix.

6/ La dernière étape, c’est les courgettes râpées. Les incorporer au mélange à la maryse et mélanger la pâte de façon à avoir de la courgette partout.

Alors, j’en conviens, la pâte à l’air étrange… Mais c’est presque terminé !

7/ Chemiser le moule avec du papier cuisson ou avec du beurre (je préfère l’option sans gras, mais évidemment, ça marche aussi !) et une fois la pâte versée dedans, on enfourne pour 20 à 25 minutes en surveillant la cuisson. Comme toujours, on s’arme d’un couteau ou d’une aiguille à tricoter comme mamie dans le temps et si la lame ressort sèche, c’est prêt !

Mon premier cobaye a été mon chéri, qui, bien qu’il ait été dubitatif, a été très agréablement surpris !

En réalité, ça peut faire peur car on voit quand même bien dans la pâte crue que la courgette est présente. Mais pas de panique, lorsque l’on coupe le gâteau, elle ne se voit pas et surtout elle ne se sent pas !

L’idée de la courgette, permet de remplacer une partie ou tout (dans certaines recettes) de la farine et du beurre, ou tout autre ingrédient gras.

N’hésitez pas à tester et à me dire ce que vous en avez pensé !

Vous pourriez également aimer...

Tu peux laisser ici ton commentaire :